Cuisine gastronomique haute couture à Strasbourg

Située à l’ombre de La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, La Casserole se veut comme un écrin, une parenthèse à la fois gastronomique et esthétique.

Entre les mains de Cédric Kuster depuis un peu plus de deux ans, cette adresse se distingue par la jeunesse de sa brigade (le chef Jean Roc n’a que 26 ans) mais aussi par sa créativité, son savoir-faire et sa volonté de décomplexer la gastronomie française. En choisissant de privilégier les produits frais de proximité, La Casserole affirme son attachement aux matières premières de sa région qu’elle unit subtilement aux meilleurs produits français proposant ainsi une partition maîtrisée aux saveurs et textures justes et précises.

Des engagements d’excellence dans mais aussi autour de l’assiette salués par un Grand Prix du Jury du Concours du Design organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg en 2016.

Lauréat 1er prix du Trophée des Frères Haeberlin en mars 2018.

Bienvenue à la Casserole…

CEDRIC KUSTER OU L’ART DE RECEVOIR

En reprenant en juillet 2015 à l’âge de 28 ans La Casserole, Cédric Kuster affine son style, lisse son savoir-faire, peaufine ses connaissances, cultive son goût du beau et du bon… À la fois jeune et particulièrement chevronné, attachant et solennel, spontané et pointilleux, Cédric Kuster se révèle à travers un écrin raffiné qui lui ressemble et une cuisine élégante et sensuelle.

Retour sur un parcours ambitieux jalonné d’expériences

Formé au Centre Européen de Formation et de Promotion Professionnelle par Alternance (CEFPPA) d’Illkirch (67), Cédric Kuster affiche tôt sa passion pour la gastronomie et le vin mais aussi les arts de la table et le contact humain. Après avoir fait son apprentissage en vue de l’obtention du Certificat d’Aptitude Professionnelle en qualité de garçon de salle Au Vieux Couvent à Rhinau (Alsace) sous la houlette de Monsieur et Madame Albrecht, il prépare son Brevet de Technicien Supérieur (2007-2009).

En favorisant l’Option B (art culinaire, art de la table et du service), il se forme aux côtés du mythique couple Jung alors propriétaire du restaurant étoilé Au Crocodile. Le jeune homme, amateur d’opéra et fan de décoration, poursuit son cursus en tant que maître d’hôtel (2009) puis directeur de restaurant toujours Au Crocodile mais cette fois-ci sous la direction de Philippe Bohrer (2011-2015). En parallèle, il cumule les distinctions. Sélectionné en équipe de France, promotion Calgary, il est récompensé
par l’Or en 2009 au Concours National des Olympiades des Métiers. Deux ans auparavant, il est médaillé de bronze au même concours dans la promotion Japon, après avoir été lauréat du Concours du Meilleur Apprenti d’Alsace « Grand Marnier » en 2005. Il est également assistant expert et expert au niveau international pour les Olympiades des Métiers depuis 2010.

JEAN ROC UN CHEF JEUNE, CRÉATIF ET DÉTERMINÉ

Né le 5 mai 1992 à Château Thierry dans l’Aisne, ce tout jeune espoir de la cuisine a grandi à la campagne, entre la bonne cuisine maternelle et le potager de son père.

À 15 ans, Jean Roc entre au lycée hôtelier Saint-Joseph de Château Thierry où il obtient en 2010 le Bac Technologique hôtellerie-restauration avec mention puis le Brevet de Technicien Supérieur hôtellerie-restauration option B (art culinaire, art de la table et du service). Après des stages et une expérience au poste de commis à L’Hostellerie du Château à Fère-en-Tardenois auprès du chef Dominique Quay, et quelques essais en Provence à Gordes, Sainte-Maxime et Saint-Raphaël, il pose couteaux et compétences dans la capitale européenne en novembre 2012 et officie autour de pianos étoilés. Jean Roc rejoint l’aventure de La Casserole dès l’été 2015 pour y occuper le poste de second avant de devenir chef en janvier 2017. Il y signe une cuisine française classique revisitée jouant habilement sur les textures, les saveurs et les produits frais régionaux. À la fois sensible et épurée, sa carte évolue au gré des saisons et s’exprime à travers des plats authentiques et élégants, techniques et sensuels.